Immo : 1 français sur 4 attend une baisse des frais de notaire

Actualité rédigée par : empruntis.com, retrouvez l'article original sur http://www.empruntis.com



immo-1-francais-sur-4-attend-une-baisse-des-frais-de-notaireEn première position : la diminution des droits de mutation. Celle-ci est citée comme la principale attente des Français (24 %). Un vœu prononcé par 36 % des 55 ans et plus. « A près de 6 % en France, "les frais de notaire" figurent parmi les plus élevés du monde », commente Fabrice Abraham, directeur général de Guy Hoquet.

La loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques plus connue sous le nom de "loi Macron" va pourtant dans ce sens et acte la réforme des professions réglementées du droit. Les frais de notaire ont ainsi baissé depuis le 1er mai avec l'entrée en vigueur d'un nouveau barême qui devrait permettre de réaliser des économies au moment de l’achat d’un bien.

« La baisse des émoluments (rémunérations) des notaires s’établit à 1,33 % pour les actes de vente immobilière, 1,45 % pour les actes de prêt, 1,38 % pour les actes de notoriété, ou bien encore 1,36 % pour les déclarations de succession », rappelle la chambre des notaires de Paris.

Pourtant, les sondés semblent attendre plus d’engagements et d'efforts de la part du gouvernement à ce sujet. Plafonnés à 10 % du prix de vente, ces frais sont revus à la baisse pour les petites transactions (caves, parkings, biens en milieu rural,…) mais demeurent élevés pour les transactions de plus de 150 000 euros. Combien vont vous coûter les frais de notaire ? Faites le calcul de votre opération immobilière sur notre simulateur.
Elargir le PTZ dans l'ancien

La seconde place revient à l’extension du prêt à taux zéro (PTZ) mentionné par 23 % des Français. Ce taux grimpe à 33 % chez les 18-33 ans qui déclarent l’attendre contre 24 % chez les 34-55 ans et seulement 13 % chez les 55 ans et plus.

Depuis le 1er janvier 2016, le prêt à taux zéro a été élargi afin de permettre à davantage de Français d’accéder à la propriété. Le plafond des revenus a été relevé et le montant du prêt a été revu à la hausse jusqu’à 40 % du prix de l'opération (contre 18 à 26 % précédemment) avec un différé d’amortissement d’au moins 5 ans pour toutes les tranches de revenus. Pour savoir si vous êtes éligible à ce dispositif, calculez votre PTZ grâce à notre outil de calcul en ligne.

Un élargissement jugé encore insuffisant notamment « dans l’ancien, puisque la condition de 25 % de travaux reste un véritable frein », estime Fabrice Abraham.Le sondage révèle que les jeunes attendent beaucoup des futurs candidats. Ils sont ainsi 26 % à espérer bénéficier d’autres aides dédiées aux primo-accédants contre 16 % dans l’ensemble de la population.

Côté construction, secteur qui connait une embellie depuis le début de l'année, 13 % des personnes interrogées appellent à un programme ambitieux et 12 % souhaitent que le développement de logements sociaux s’accélère. Des défis à la hauteur du poste de Président de la République et de ses enjeux.

 

Associations & Syndicats d'IOBSP


AFIB

Syndicat IOBSP

LA MISSION DE L'AFIB : FEDERER ET REPRESENTER LA PROFESSION D'INTERMEDIAIRE DE CREDIT

Fédératrice des intermédiaires français du crédit, l'AFIB affiche une ambition claire et s'impose aujourd'hui comme le représentant de la profession auprès des pouvoirs publics et des .....

APIC

Association IOBSP

Créée en Juillet 2010 par les acteurs majeurs de la profession, l‘APIC a pour vocation de devenir l’organisme représentatif des intermédiaires de crédits exerçant en France, tant au niveau national qu’au niveau européen.
L‘APIC vous informe de toutes les évolutions du métier de courtage en prêts immobiliers.....

ANACOFI

Association IOBSP

Notre association est syndicat de branche de la finance indépendante et du conseil patrimonial de la CGPME.

Elle contrôle le principal co-régulateur des Conseils en Investissements Financiers (environ 2200 entreprises agréées soit 44% des effectifs nationaux) et comprend également ..